Fonctionnement de l'UD

L’Union Départementale des syndicats :

Au carrefour de l’activité professionnelle et interprofessionnelle de la CGT

L’Union Départementale et les Unions Locales sont les lieux privilégiés du fédéralisme, là où les syndicats sont au plus proche de leur travail revendicatif quotidien. Là où ils doivent faire l’expérience que l’interprofessionnel ne s’opposent pas au travail quotidien dans leur entreprise, dans leur secteur, mais au contraire la renforce.

Rester enfermés dans l’entreprise, dans la lutte quotidienne, s’isoler des structures interprofes- sionnelles, est à terme voué à l’échec.

L’action interprofessionnelle ne doit pas être vue comme un temps isolé de l’action syndicale, ou même comme un luxe réservé aux syndicats qui auraient des droits syndicaux et donc du temps à y consacrer. Pour les syndicats, participer et donc contribuer au travail interprofessionnel, c’est repartir dans sa boîte riche de l’expérience collective et de la réflexion commune.

Pour gagner, pour briser l’isolement imposé par le patronat, il faut que nous concevions l’action syndicale sous l’angle de cet enrichissement mutuel. Dans ce circuit, les Unions Locales sont les lieux d’interaction qui favorisent les croisements et les échanges entre les syndicats et leur Union Départementale à double titre :

  • par l’interaction  entre  les  syndicats de l’Union Locale
  • comme relais  de  proximité  entre  le syndicat et l’UD

Ce rapport de proximité doit s’exprimer dans une relation privilégiée entre les syndicats et les Unions Locales, entre les Unions Locales et l’Union Départementale, avec les mêmes objectifs pour les Salariés et Citoyens, défendre les droits existants et en conquérir de nouveaux

Les Secrétaires Généraux d’UL, les référents de bassin d’emploi sont membres invités de droit, au sein de la CE de l’UD. De plus les SG des UL participent au bureau de l’UD.

Notre ambition de mieux impulser notre activité au plus près de nos syndicats et syndiqués, à amener les membres de la CE à réaffirmer la place

importante de nos UL dans le travail d’aide, de suivi et d’impulsion interprofessionnel.

Notre démarche s’inscrit dans la résolution 1 du 51e congrès confédéral qui a décidé de doter en moyens syndicaux les structures interprofessionnelles et particulièrement les UL et les UD, indispensables pour développer la construction des luttes et le renforcement de la CGT.

Cette démarche va de soit avec la recherche des moyens qui permettent d’allez vers cette participation active (droits syndicaux, lieu de réunion, etc.)ette participation active (droits syndicaux, lieu de réunion etc …)

%d blogueurs aiment cette page :